Index de l'article

Branche de bifurcation de la carotide primitive, l'artère carotide externe (Lat. Carotis externa, anglais :External carotid artery) s'étend du bord supérieur du cartilage thyroïde au col du condyle du maxillaire, point ou elle se divise en deux branches terminales l'artère temporale superficielle et l'artère maxillaire interne. Sa limite inférieure est variable,  la carotide primitive pouvant se bifurquer entre le bord supérieur du cartilage thyroïde et l'os hyoïde, et même, quoique plus rarement, au niveau de ce dernier.

Chez l'adulte, son calibre, égal à celui de la carotide interne, lui est parfois un peu inférieur. Chez l'enfant, et surtout chez le fœtus, la carotide interne est notablement plus volumineuse que l'externe, en raison du développement précoce des centres nerveux et de l'appareil de la vision.

Direction de la carotide externe

Placée à son origine un peu en dedans et en avant de la carotide interne, la carotide externe se porte d'abord en haut et en dehors, vers l'angle de la mâchoire; à partir de ce point, elle devient verticalement ascendante jusqu'au col du condyle, où elle se bifurque.

Rapport de la carotide externe

La carotide externe est d'abord relativement superficielle, puis elle s'engage sous le muscle digastrique pour pénétrer dans la loge parotidienne.

Aussi peut-on, au point de vue des rapports, lui considérer deux portions l'une inférieure sous-jacente au digastrique, l'autre supérieure située au-dessus de ce muscle.

Au-dessous du muscle digastrique, la carotide externe appartient à la région sterno-mastoïdienne sa face externe est recouverte par les plans suivants peau, peaucier contenu dans le fascia superficialis dédoublé, et aponévrose cervicale superficielle, contenant dans un dédoublement le muscle sterno-cléido-mastoïdien. Sous l'aponévrose, on trouve un tissu cellulo-adipeux plus ou moins abondant, renfermant des ganglions, et, immédiatement appliqués sur l'artère le nerf grand hypoglosse, qui croise l'artère à 5 ou 20 millimètres de son origine et émet à ce niveau sa branche descendante ; la terminaison des veines linguale, faciale, thyroïdienne supérieure, qui, tantôt se jettent isolément dans la jugulaire interne, ce qui est rare, tantôt se fusionnent en un gros tronc commun (tronc thyro-linguo-facial, confluent inférieur) ce tronc veineux croise l'artère assez bas, tout près de son origine, au-dessous de la grande corne de l'os hyoïde. La jugulaire interne, lorsqu'elle est distendue, s'avance sur la face externe de l'artère, mais elle lui reste ordinairement un peu postérieure.

En dedans la carotide externe repose sur la paroi du pharynx, formée à ce niveau par le constricteur inférieur; entre l'artère et le pharynx s'insinue le nerf laryngé supérieur.

En arrière, la carotide externe répond à la carotide interne. Les rapports respectifs des deux carotides méritent d'être précisés. A son origine, la carotide externe est située en avant et un peu en dedans de l'interne, qui est plus superficielle; mais par suite de l'obliquité en haut et en dehors de la carotide externe, celle-ci croise obliquement la carotide interne et passe en dehors. Les deux carotides sont réunies par un tissu cellulaire extrêmement dense, qui rend leur séparation difficile et forme un véritable ligament inter-carotidien.

En avant, la carotide externe émet des branches collatérales, thyroïdienne inferieure linguale, faciale; elle répond à l'extrémité postérieure de la grande corne de l'os hyoïde.

Au dessus du digastrique la carotide externe chemine d'abord entre le stylo-hyoïdien qui est en dehors, et la paroi du pharynx, puis entre cette paroi et la parotide, dans laquelle elle pénètre à la jonction du tiers inférieur et des tiers supérieurs de la glande. Dans cette portion sous-parotidienne, la carotide décrit parfois une courbe à convexité dirigée en arrière et en dedans.

Lorsque cette courbe est très accentuée, elle peut se rapprocher beaucoup de l'amygdale, dont la carotide externe est normalement éloignée de deux centimètres environ. Dans la parotide, l'artère chemine entre les lobules glandulaires, intimement adhérente à la glande par les branches qu'elle lui fournit.

Exceptionnellement, la carotide externe suit la face interne de la glande sans être englobée par elle. Tous les autres organes intra-parotidiens, jugulaire externe, veine carotide externe de Launay, nerf auriculo-temporal, nerf facial, sont situés en dehors de l'artère il en est de même de la plupart des ganglions lymphatiques intra-parotidiens.

Variétés

La carotide externe peut passer en dehors du stylo-hyoïdien au lieu de passer en dedans de lui. Elle peut être très courte, lorsqu'il y a bifurcation tardive de la carotide primitive, ou plus longue que normalement, lorsque la carotide primitive se bifurque prématurément. Elle peut manquer toutes ses branches, naissant d'un même point, forment un véritable bouquet artériel. La carotide externe peut fournir des branches surnuméraires; on a rencontré une artère thyroïdienne supérieure accessoire, une un deux pharyngiennes ascendantes accessoires, une laryngée supérieure, une artère crico-thyroïdienne, une artère pharyngo-basillaire, une artère palatine ascendante, une artère hyoïdienne.

Distribution de la carotide externe

L'artère carotide externe donne six branches collatérales, la thyroïdienne supérieure, la linguale, la faciale, la pharyngienne ascendante, l'auriculaire postérieure et l'occipitale, et deux branches terminales la temporale superficielle et la maxillaire interne Anglais :Branches of the external carotid artery).

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion