Comme l'aorte thoracique, l'aorte abdominale donne des branches viscérales et des branches pariétales. On décrira ces branches dans l'ordre suivant lequel elles se détachent du tronc aortique. Outre ces grosses branches, l'aorte abdominale donne encore toute une série de petits rameaux qui vont se perdre dans le trou cellulaire et les ganglions lymphatiques avoisinant l'aorte.

­

Le tronc cœliaque (Anglais : Coeliac artery or axis) naît de la face antérieure de l'aorte abdominale, sur la ligne médiane, dans l'angle supérieur de l'orifice aortique du diaphragme, immédiatement au-dessous des diaphragmatiques inférieures et souvent par un tronc commun avec elles.

­

Les artères diaphragmatiques inférieures (sous-diaphragmatiques) naissent le plus souvent de la face antérieure de l'aorte immédiatement au-dessous de l'orifice aortique du diaphragme et au-dessus du tronc cœliaque, tout près de la ligne médiane, à quelques millimètres l'une de l'autre et parfois d'un tronc commun. L'artère diaphragmatique inférieure droite nait, presque toujours, un peu plus bas que la gauche.

L'artère mésentérique supérieure (english : superior mesenteric artery) naît de la face antérieure de l'aorte, sur la ligne médiane, a 2 cm. au-dessous de l'origine du tronc cœliaque, à peu près au niveau du disque unissant la deuxième et la troisième, vertèbres lombaires.

C'est la plus basse des collatérales de l'aorte abdominale elle naît sur la face antérieure de l'aorte, le plus souvent un peu à gauche de la ligne médiane, à 4 ou 5 cm. au-dessus de la bifurcation du tronc aortique, au niveau du disque qui unit la troisième et la quatrième vertèbre lombaire. Son volume est beaucoup moins considérable que celui de l’artère mésentérique supérieure.

Les artères rénales, au nombre de deux, naissent sur les faces latérales de l'aorte abdominale, un peu au-dessous de la mésentérique supérieure, au niveau de la deuxième vertèbre lombaire. Leur volume est considérable leur calibre atteint 8 mm.

Syn. Atrabilariae surrenales suprarenales mediae s. aorticae.

Les artères capsulaires moyennes naissent des faces latérales de l'aorte, à quelques millimètres au-dessus de l'origine des artères rénales. Leur volume est peu considérable. Elles se dirigent transversalement sur la face antérieure des piliers du diaphragme. Du côté droit l'artère est cachée par la veine cave qui la recouvre complètement du côté gauche la capsulaire moyenne n'est recouverte que par du tissu cellulaire renfermant de nombreux ganglions.

De chaque côté, un abondant réseau nerveux entoure ces artères.

Les artères spermatiques et utéro-ovariennes se rendent au testicule (artères testiculaires de Chaussier), ou à l'ovaire et à la trompe (utero-ovarienne ou spermatiques internes).

Les artères spermatiques, au nombre de deux, naissent de la face antérieure de l'aorte, tout près de la ligne médiane, à quelques millimètres à peine l'une de l'autre, entre les artères rénale et mésentérique Inférieure.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion