La crosse de l’aorte, au cours de son trajet, fournit cinq branches d’importance bien différente. Elle abandonne tout d’abord, un peu au-dessous de son origine, les deux artères cardiaques ou coronaires , destinées au cœur. Nous les avons étudiées à propos du cœur. Elle émet ensuite, au niveau de sa portion horizontale, trois branches volumineuses, qui se distribuent à la tête et aux membres supérieurs ; ce sont, en allant de droite à gauche :

1° le tronc brachio-céphalique, d’où émanent les artères carotide primitive et sous-clavière du côté droit ;

2° l’artère carotide primitive gauche ;

3° l’artère sous-clavière gauche.

Les artères carotides primitives, avec les deux branches qui en émanent, la carotide externe et la carotide interne, sont destinées à l’extrémité céphalique. C’est chez l’homme qu’elles atteignent leur plus haut degré de développement, en raison des dimensions véritablement prépondérantes que présentent chez lui la cavité crânienne et son contenu, l’encéphale.

Le tronc brachio-céphalique, que l’on appelle encore à tort tronc innominé (arteria anonyma des anatomistes anglais et allemands), est le plus volumineux de tous les troncs qui émanent de la crosse aortique. Son diamètre est de 12 à 15 millimètres; sa longueur totale, de 28 à 35 millimètres.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion