Le duodénum

 

II est caractérisé par une muqueuse et une sous muqueuse. II est différent de l'intestin grêle car il est entièrement rétropéritonéal. Il présente des villosités en forme de feuille. Il renferme des glandes muqueuses (glandes de Brunner) situées dans la sous -muqueuse. Il va recevoir les sécrétions de glandes situées à l'extérieur du tube digestif par l'intermédiaire de leurs canaux (sécrétions venant du foie et du pancréas exocrine). Le duodénum est donc une entité à l'intérieur de l'intestin grêle.

 

La muqueuse

 

Elle présente des villosités lamellaires, des valvules conniventes sauf au niveau de Dl. Identique à la muqueuse de l'intestin grêle, elle se constitue : d'un épithélium, du chorion avec les glandes de Lieberkhun, de la muscularis mucosae.

 

La sous-muqueuse

 

Elle est formée par des glandes tubuleuses ramifiées caractéristiques du duodénum : les glandes de Brünner qui débouchent au fond ou au 1/3 des glandes de Lieberkuhn. -Autour d'une lumière très large,

 

Des cellules cubiques renferment un mucus (polysaccharide) neutre.

 

Ce mucus neutralise l'acidité du bol alimentaire évitant les duodénites et ulcères du duodénum et il amène le contenu au pH optimum d'activité enzymatique

 

Les glandes sont entourées par une membrane basale et par des fibres musculaires lisses qui proviennent de la muscularis mucosae et qui permettent la chasse de la sécrétion. Autour des glandes, on trouve des lymphocytes.

 

Les glandes sont réparties de façon différente en fonction des segments du duodénum :

  • D1 beaucoup de glandes
  • D2 groupés en îlots
  • D3 peu de glandes

Les îlots disparaissent de D1 vers D3.

 

Le jéjunum

 

C'est un lieu important de l'absorption. Il va présenter un grand développement des replis intestinaux, une grande abondance de villosités, qui à ce niveau ont un forme digitiforme (en doigt de gant). Elles sont très importante car l'absorption en dépend. L'intégrité des villosités est nécessaire. S'il y a lésion les aliments ne peuvent être absorbés correctement entraînant diarrhée et amaigrissement. Une des cause majeures de mal absorption est la Maladie Coeliaque qui est du à une intolérance au Gluten (qui est une protéine du blé). Si la maladie est repérée on arrête le gluten et les villosités redeviennent normales permettant une amélioration de l'absorption.

 

L'iléon

 

C'est une structure banale présentant un très grand développement de formations lymphoïdes qu'on appelle Plaques de Peyer

 

Vascularisation et innervation

 

Vascularisation

  • les artères arrivent au niveau de l’adventice,formation d'arcades,
  • elles vont traverser la muculeuse, formation d'un réseau anastomostique intermusculeux,
  • elles pénètrent dans la sous - muqueuse, formation du réseau de Heller,
  • elles arrivent ensuite dans la muqueuse, formation des artérioles périglandulaires,
  • elles arrivent à la base des villosités, formation des vaisseaux droits,
  • elles pénétrent ensuite dans la villosités, artère spirale de la villosité qui finit par le réseau anastomostique sous - épithélial.

Pour les veines c'est la même chose mais en sens inverse.

 

Les lymphatiques démarrent au sommet de la villosité et le vaisseau porte le nom de chylifère central. Dans la muqueuse un deuxième vaisseau arrive : c'est le cul de sac lymphatique interglandulaire. Les deux se jettent dans un réseau anastomostique de la muqueuse puis les lymphatiques vont former un réseau dans la sous - muqueuse et dans la musculeuse (lymphatique efférent).

 

Innervation

 

Elle est double : intrinsèque et extrinsèque :

intrinsèque : assuré par des nerfs et des cellules ganglionnaires qui vont constituer un réseau. Ce réseau porte le nom de Plexus, et il y a un réseau sous -muqueux qui porte le nom de Plexus de Meismer ; il y a un deuxième réseau sous - muqueux- qui porte le nom de Plexus d'Auerback. Cette innervation est responsable de l'autonomie des contractions intestinales.

extrinsèque :

  • L'orthosympathique permet l'inhibition de la motricité musculaire lisse.
  • Le parasympathique passe par le nerf X et est stimulateur de cette musculature.

Histologie physiologique

 

L'intestin grêle va être le siège de phénomènes d'absorption mais il a d'autres actions et en particulier joue un rôle dans la sécrétion et participe à la défense immunitaire.

 

Sécrétion

 

Elle est double ; exocrine et endocrine.

  • exocrine : élaboration du suc intestinal renfermant de Veau, des électrolytes, du mucus (des cellules caliciformes), des en^mes protéiques (provenant des cellules Paneth), des protéines; plasmatique, et des éléments figurés du sang comme les leucocytes.
  • endocrine : élaboration d'hormones peptidiques en nombre important.

Absorption

 

Dépend de l'augmentation de la surface utile de l'intestin (anses, valvules et villosités). Elle dépend d'une cellule surtout qui est l'entérocyte. Il va jouer un rôle important grâce à son plateau strié possédant un glycocalix qui a un rôle de filtre car il empêche les substances volumineuses et les bactéries d'atteindre la surface villositaire et il possède des enzymes (permettant l'hydrolyse avant absorption).

 

Fonction immunitaire

 

Le tube digestif étant en contact permanent avec des antigènes apportés par l'alimentation.

­

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion