L'estomac est une cavité située entre l’œsophage et le duodénum. L’épithélium épidermoide de l’œsophage va s’interrompre brusquement au niveau du cardia et fait place à un épithélium cylindrique simple. La muqueuse de l’estomac a une surface irrégulière, elle présente de nombreux plis orientés

Structure histologique générale de l'estomac

Muqueuse de l'estomac

Epithélium superficiel et cryptes

Epithélium cylindrique simple muqueux. Les cellules en microscopie optique sont cylindriques, avec un pôle apical bombé, formant un dôme renfermant une gouttelette de mucus. Le mucus est PAS + , orthochromatique au bleu alcyan, donc ce sont des mucopolysaccharides neutres. Le noyau est basal.

Le mucus sert de film de surface. Il inhibe l'action des sucs d'Hcl, évite l'autodigestion de l'estomac.

Les cellules en microscopie électronique présentent au pôle apical des sortes de vésicules renfermant du mucus.

Sous muqueuse

Tissu conjonctif lâche sans glandes

Musculeuse

Elle est constituée de trois couches, une oblique interne qui est puissante, une circulaire interne et une longitudinale externe

Le chorion

Il est glandulaire. Les glandes sont différentes suivant les zones.

La muscularis mucosae

Epaisse constituée de 2couches (longitudinale externe et circulaire externe) de fibres musculaires lisses. La muscularis mucosae envoie à l'intérieur du chorion de fin faisceaux musculaires lisses entre les glandes. 

Les différents types de glandes.

Les glandes fundiques.

Dans la zone fundique (différent de la zone anatomique).

Les glandes fundiques sont environ 30 millions, de forme tubuleuse simple, rectiligne, situées entre les cryptes, elles s' étendent jusqu'à la muscularis mucosae où elles sont recourbées en crosse.

Elles sont constituées de trois parties.

  • Le collet qui est très court, est constitué de cellules cubiques à noyau rond, riche en chromatine, renfermant de nombreuses mitoses qui permettent le renouvellement des cellules gastriques (5 jours). Le cytoplasme renferme un mucus PAS+ et des grains de pepsinogène.
  • Le corps et le fond constitués des cellules principales et des cellules bordantes.

Les cellules 

Les cellules principales

Les cellules principales sont les plus nombreuses. En microscopie optique, elles apparaissent polyédriques, avec un noyau basal, un pôle basal riche en ARN (basophilie), un pôle apical avec nombreuses granulations de pepsinogène (pro ferment inactif). En microscopie électronique le pôle basal est riche en ergastoplasme et a un aspect lamellaire, le pôle apical présente des grains de pepsinogène formant des grains denses aux électrons.

Les cellules bordantes

Les cellules bordantes ou pariétales (car posées sur la paroi), sont beaucoup moins nombreuses environ 1 pour 20. Elles sont plus nombreuses au niveau de la partie supérieure des glandes fundiques, près des cryptes.En microscopie optique, elles sont arrondies, avec un noyau central, elles sont en relation avec la glandes par un canalicule sécrétoire qui amène le produit de sécrétion. Elles présentent des granulations acidophiles très fines. En microscopie électronique, elles renferment un réticulum endoplasmique agranulaire, très peu de réticulum endoplasmique granuleux. Les cellules sont envahies de mitochondries à membrane épaisses. Ce sont des cellules avec une activité métabolique intense. Au pôle apical elles présentent des invaginations très importantes de la membrane plasmique qui forment des canalicules pénétrant dans la cellule bordante portant le nom de canalicules sécrétoires. Ils seront bordés de très nombreuses et fines microvillosités. Ces cellules sont à 1' origine de 1'acide chlorhydrique, du facteurs intrinsèques de Castle. Elles sont riches en anhydrase carbonique.

Le cardia

Le cardia mesure 6mm . Il est circulaires et situé à la jonction de l'estomac avec l'œsophage.

Les glandes sont tubuleuses ramifiées présentant des cellules cubiques sécrétant un mucopolysaccharide neutre, important pour éviter les ulcères lors de régurgitations au bas de l'œsophage.

La poche à air

Les glandes sont identiques aux glandes fundiques, mais sont constituées de moins de cellules pariétales. Le tissu conjonctif est plus abondant.

La zone inter fundo pylorique

La zone inter fundo pylorique enferme des glandes dont les cellules sont identiques à celles du collet avec un mucus PAS+, des grains de pepsinogène, mais pas de mitose.

La zone antropylorique

La zone antro pylorique ébouche au fond des cryptes. Les cellules sont identiques à celles de l'épithélium superficiel avec du mucopolysaccharide neutre qui neutralise le suc digestif avant passage dans le duodénum. On observe des glandes aberrantes, glandes de Lieberkühn et Brünner.

Les cellules du système endocrine diffus APUD.

Ce sont des cellules isolées ou groupées,dispersées dans l'épithélium superficiel ou glandulaire.

Il existe d 'une manière générale une vingtaine de ces cellules endocrines différent les unes des autres par leurs caractères ultra structuraux (forme arrondie ou en virgule).

La densité des grains sera plus importante d'où la présence ou l'absence de halot autour de ces grains. La polarité est inversée par rapport aux cellules épithéliales voisines (elles déversent leurs sécrétions dans les capillaires).

Les granulations sont au pôle basal de la cellule (les hormones partiront vers l'intérieur des vaisseaux).

Les cellules endocrines se divisent en deux grands groupes :

  • Digitations au pôle apical (Gastrine au niveau du collet)
  • Structure pyramidale : grains au pôle basal (somatostatine,VIP,sérotonine).

La vascularisation de l'estomac

Les artères

Les artères de l'estomac pénètrent dans l'adventice et forment un cercle artériel. A ce niveau, les artères donnent des perforantes qui vont traverser la musculeuse, puis la sous muqueuse. Au niveau de la muqueuse les artères donnent deux réseaux capillaires ; le réseau capillaire péri glandulaire et le réseau capillaire sous épithélial marginal.

Les veines

Au niveau de la muqueuse, les capillaires veineux forment un ­réseau veineux marginal qui va se jeter dans une veine en forme de couronne. De là, des veines vont se jeter dans des veines collectrices­ en forme de Y et former un réseau anastomotique sous glandulaire (toujours situé dans la muqueuse).

Au niveau de la sous muqueuse, les veines forment un réseau anastomotique puis traversent la musculeuse et donnent des perforantes qui se jettent dans des veines efférentes.

Les lymphatiques

Ils démarrent au sommet de la muqueuse (prés de la lumière) par deux éléments : le cul de sac sous épithélial et le cul de sac inter glandulaire.
Les lymphatiques vont ensuite former un réseau sous glandulaire et pénétrer dans la sous muqueuse pour donner un réseau sous muqueux qui traverse la musculeuse et traverse l'adventice (séreuse).

Innervation de l'estomac

Il s'agit d'une double innervation.

Une innervation intrinsèque qui est constituée par les plexus de Meissner et d'Awerback. Le plexus d'Awerback est situé dans la musculeuse. Le plexus de Meissner est situé dans la sous muqueuse.

Une innervation extrinsèque orthosympathique et parasympathique (Xème paire de nerf crânien appelée nerf pneumogastrique ou nerf cardio-pneumo-entérique ou encore nerf vague).

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion