Le thorax est une partie du tronc, bien délimitée dans un squelette osseux.

 

Cage thoracique ; enveloppe ostéocartilagineuse prolongée par l’extrémité céphalique en haut et l’abdomen en avant et en bas et, le squelette de la colonne vertébrale de T1 à T12 en arrière et le sternum en ventral et les côtes et leurs cartilages en latéral.Il  existe deux ouvertures

  • orifice cranial du thorax avec T1 en arrière, la 1ère côte en latéral, et l’incisure jugulaire du sternum en avant.
  • orifice inférieur plus large avec T12 en arrière, fausses côtes en latéral et processus xyphoide en ventral.        

L’orifice inférieur est fermé par le diaphragme: muscle respiratoire.

L’orifice inférieur ne correspond pas à la limite thorax abdomen car le diaphragme remonte dans la cage thoracique jusqu’au 5ème orifice inter vertébral. En conséquence les plaies traversant le thorax ne concernent pas toujours des organes thoraciques mais abdominaux.       

On distingue deux régions dans le thorax:

  • le médiastin : partie centrale médiane de la cage thoracique contient des organes de première nécessité dont le cœur.
  • latéralement : les cavités pleuropulmonaires (pleurale) au nombre de deux, contenant l'appareil respiratoire poumons et plèvre.       

Le médiastin, région de passage est divisé en trois parties:

- Antérieure

- Moyenne

- Postérieure.       

Les repères pour les distinguer : plan représenté par la trachée et ses branches de division. En avant de la trachée : médiastin antérieur. En arrière : médiastin postérieur.L'axe trachéal constitue le médiastin moyen; le médiastin moyen n’est présent que quand la trachée est présente. Donc au dessous de la trachée le médiastin moyen est virtuel fait de feuillets. 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion