Réaction inflammatoire non spécifique

 
 

L'arrivée du BK par voie aérienne va provoquer une réaction inflammatoire non spécifique, à type d'alvéolite fibrinoleucocytaire. Les alvéoles sont comblées par un exsudât associé à des polynucléaires neutrophiles.

 

Nécrose caséeuse

 

Elle est spécifique de l'inflammation tuberculeuse et ne survient que chez des sujets déjà sensibilisés. Elle peut se développer soit après la phase exsudative initiale, soit par nécrose centrale d'une lésion granulomateuse.

 

Son nom vient de son aspect macroscopique, blanc-grisâtre, pâteux, rappelant celui du fromage frais (« caseum »). Microscopiquement, il s'agit d'une substance éosinophile, homogène, finement granuleuse, dépourvue de cellule, qui détruit les structures sous-jacentes.

 

Lésions granulomateuse

 

Follicule épithélio-gigantocellulaire (granulation miliaire) de Kôster

 

II s'agit de lésions millimétriques (1-3 mm), dans lesquelles se disposent du centre vers la périphérie: 1- des cellules géantes multinucléées dont les noyaux sont disposés à un pôle de la cellule, en fer à cheval, ce sont les cellules géantes de type Langhans. Parfois à leur contact une substance éosinophile correspond à un début de nécrose caséeuse, qui reste toujours très limitée; 2- des cellules histiocytaires, dites épithélioïdes, car elles ont subi une transformation qui leur donne une vague ressemblance avec des cellules épithéliales. Ce sont des cellules allongées à cytoplasme éosinophile et à noyau clair. 3- en périphérie, une couronne de cellules lymphocytaires matures souvent associées à quelques plasmocytes et qui soulignent l'importance des phénomènes immunitaires dans la genèse de ces lésions. Ces lésions ne s'accompagnent pratiquement pas de fibrose. Il est exceptionnel que l'on puisse mettre en évidence les BK dans ces lésions.

 

Tubercule ou nodule caséifié

 

II s'agit de lésions de taille variable mais toujours plus volumineuses que les précédentes (centimétriques). Leur limite est très nette et le centre occupé par du caséum soit solide, soit au contraire liquide, dans lequel on peut ou non mettre en évidence des BK. Au contact de cette nécrose, on observe quelques cellules géantes de type Langhans et un amoncellement de cellules épithélioïdes parfois disposées en palissade. En périphérie, la lésion est bordée par une couronne lymphocytaire plus ou moins épaisse.

 

Tubercule enkysté

 

II s'agit de lésions nodulaires uniques ou multiples, faciles à déceler à l'examen radiographique ou à l'examen macroscopique des poumons. Ce sont des nodules bien limités, mesurant 1 à 3 cm de diamètre, bordés par une épaisse coque scléreuse et dont le centre est occupé par une masse caséeuse ferme parfois calcifiée. On parle alors de tubercules crétacés. Microscopiquement, la lésion est essentiellement constituée par du caséum parfois bordé par quelques cellules épithélioïdes associées à des cellules géantes. Il n'est pas rare que la masse caséifiée repose directement sur la coque scléreuse.

 

Les tubercules enkystés sont des lésions tuberculeuses en général anciennes, le plus souvent peu ou pas évolutives, au sein desquelles quelques BK peuvent persister mais dont le petit nombre ne permet pas de les mettre en évidence par la coloration de Ziehl.

 

Tuberculome

 

II s'agit là d'une lésion rare qui, à l'examen radiographique, se présente comme une masse intra-parenchymateuse, parfois volumineuse mesurant jusqu'à 7 cm de diamètre. Elle réalise une opacité assez dense toujours bien délimitée. Du fait de sa taille, le tuberculome évoque une tumeur pulmonaire, et c'est la crainte de laisser passer un cancer bronchique qui conduit à l'exérèse chirurgicale. L'examen macroscopique met alors en évidence une masse caséeuse, d'aspect sec, constituée par des couches concentriques plus ou moins calcifiées. L'étude histologique permet de comprendre le rôle des poussées successives dans son histogenèse, cette lésion étant faite de strates concentriques comprenant chacune une bande caséeuse interne (ne renfermant que de très rares BK) et une bande fibreuse externe.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion